Attentat à Istanbul: Le kamikaze appartient à Daesh et vient de Syrie

attentat istanbul

attentat istanbul

 

L’explosion mardi matin dans le quartier touristique de Sultanahmet, près de la basilique Sainte-Sophie et de la Mosquée bleue, a fait au moins dix morts et quinze blessés. Toutes les victimes décédées sont d’origine étrangère.

o Un attentat suicide en plein coeur de la ville
Une explosion s’est produite à 10h18 (9h18, heure française) sur l’ancien hippodrome de Constantinople qui borde la basilique Sainte-Sophie et la Mosquée bleue, dans le quartier historique de Sultanahmet, à Istanbul. Selon le président turc Recep Tayyip Erdogan, il s’agit d’un « attentat suicide d’origine syrienne ».

Les victimes sont essentiellement des touristes
Ce mardi soir, le nombre de victimes exact et leur nationalité étaient encore confus. Selon les médias locaux, il y aurait entre 10 et 11 personnes tuées, et quinze personnes blessées, dont deux dans un état grave. Elles sont toutes d’origine étrangère. Huit touristes allemands ont été tués lors de l’explosion, d’après le gouvernement allemand. Ils seraient neuf, selon les autorités turques. Un Péruvien serait aussi décédé. Parmi les blessés, on compte au moins un Norvégien et un Coréen du sud.

o L’assaillant était un membre de Daech
Le terroriste présumé a été identifié comme étant un ressortissant syrien de 28 ans, membre de l’Etat islamique. Selon le vice-premier ministre turc Numan Kurtulmus, cet homme était tout récemment entré en Turquie depuis la Syrie et n’était pas connu des services de police. Pour l’heure, l’attentat n’a toujours pas été revendiqué. En octobre dernier, la Turquie avait déjà été secouée par un double attentat suicide qui avait fait 103 morts, l’attaque la plus meurtrière jamais survenue sur le sol turc.

o Deux cellules de crise mises en place par le Quai d’Orsay
Le ministère français des Affaires étrangères a ouvert deux cellules de crise : une à Paris, l’autre à Istanbul, au sein du consulat de France. Pour tout renseignement, il est possible d’appeler le numéro d’urgence : 01.43.17.56.46. La fiche « Conseils aux voyageurs » de la Turquie a été également actualisée et il est recommandé d’éviter le secteur de l’explosion.

o Un attentat condamné par plusieurs dirigeants
En France, François Hollande a dénoncé un « odieux attentat », tandis que le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a évoqué « un crime méprisable ». L’Iran a fermement condamné l’attentat, soulignant la nécessité de lutter contre « le terrorisme » et de régler les conflits dans la région.

à 18:34

Hollande dénonce « l’odieux attentat » d’Istanbul

« Le président de la République dénonce l’odieux attentat terroriste perpétré aujourd’hui (mardi) dans le quartier touristique de Sultanahmet, à Istanbul », a déclaré l’Élysée dans un communiqué.
à 18:33

Ban Ki-moon dénonce un « crime méprisable »

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a condamné l’attentat d’Istanbul, dénonçant un « crime méprisable ». Il a souhaité dans un communiqué que « les responsables de cette attaque soient traduits en justice rapidement ».
à 18:27

« Ça me fait peur, je veux rentrer chez moi »: les touristes étrangers sous le choc

« C’est la première fois que je suis en vacances et que j’ai peur pour ma vie », a confié une touriste française, Nathalie Julien, à quelques centaines de mètres de l’ancien hippodrome byzantin où le « kamikaze » a actionné sa charge explosive.

« Je n’arrive pas à croire que ça puisse arriver ici, en plein coeur d’Istanbul. C’est comme si vous étiez invité au domicile de quelqu’un, parfaitement accueilli et que tout d’un coup vous étiez attaqué », poursuit la quadragénaire. « Ca me fait peur, je veux rentrer chez moi maintenant », ajoute-t-elle en tirant sa valise vers la station de tramway toute proche.

Un couple de Tchèques, Zdenek et Eva, tous les deux âgés de 60 ans, étaient dans le quartier au moment de l’explosion. « Je suis venu plusieurs fois à Istanbul et j’ai toujours considéré que c’était un endroit sûr. J’ai l’impression qu’il n’en existe plus désormais », poursuit le sexagénaire. « Je pense qu’ils ont précisément choisi cette journée pour faire le plus de victimes possible », renchérit son épouse, « c’est vraiment horrible ».

à 18:16

Un voyagiste allemand propose d’annuler gratuitement les séjours vers Istanbul

Le voyagiste allemand TUI a annoncé mardi proposer à ses clients ayant un voyage prévu à Istanbul jusqu’au 18 janvier de l’annuler ou de le modifier sans frais, après l’attentat dans cette ville turque qui a provoqué la mort de neuf touristes allemands.

« Nous proposons à nos clients, qui ont un voyage prévu à Istanbul jusqu’au 18 janvier inclus, de pouvoir modifier gratuitement leur voyage, soit (pour aller) vers une autre destination, soit pour (partir à) une autre période. Ils peuvent aussi annuler leur voyage sans frais « , a déclaré une porte-parole de TUI, soulignant qu’Istanbul n’était pas une destination phare en hiver.

L’Allemagne est la principale pourvoyeuse de touristes à destination de la Turquie, avec 258.613 entrées dans le pays en novembre 2015, soit 15% du total. En 2014, un total de 36,8 millions de touristes avaient visité la Turquie, 6e destination mondiale.

source:le figaro

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *