CHANTAGE ROYAL : Eric Laurent concède un «accord financier» mais réfute tout chantage

Eric journamiste

Eric Laurent

 

L’avocat du journaliste Eric Laurent, mis en examen pour chantage et extorsion de fonds, explique que son client «reconnaît et assume, pour des raisons qui tiennent à un contexte personnel difficile, avoir consenti à rechercher un accord financier dans des conditions totalement étrangères à un chantage ou une extorsion de fonds» avec le roi du Maroc.
Le journaliste Eric Laurent a concédé avoir cherché un «accord financier» avec le Maroc autour de son livre mais a réfuté tout chantage ou extorsion de fonds, dénonçant au contraire un «traquenard» et une «manipulation» de Rabat.
«Eric Laurent reconnaît et assume, pour des raisons qui tiennent à un contexte personnel difficile, avoir consenti à rechercher un accord financier dans des conditions totalement étrangères à un chantage ou une extorsion de fonds», a déclaré son avocat, Me William Bourdon.

«Rien dans le dossier n’établit (…) que l’un ou l’autre des journalistes aurait initié une discussion de nature financière», a ajouté le défenseur d’Éric Laurent. Mis en examen avec sa consœur Catherine Graciet pour «chantage» et «extorsion de fonds», les coauteurs en 2012 d’un livre accusateur contre Mohammed VI, sont soupçonnés d’avoir tenté de faire chanter le roi du Maroc, en lui réclamant d’abord 3, puis finalement 2 M€.

 

 

 

 

Source:leparisien

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *