Deux Marocaines transmettent le Sida à plusieurs combattants de  »l’Etat islamique »

daech sida

Daech

L’agence de presse indépendante syrienne ARA News a récemment rapporté qu’au moins 16 cas de VIH ont été déclarés dans les rangs de Daech à Al-Mayadeen, dans l’est de la Syrie. L’agence de presse cite des sources de l’hôpital national d’Al-Mayadeen, selon lesquelles plus de 16 jihadistes infectés ont été admis en quarantaine.

«La plupart des jihadistes infectés sont des étrangers qui ont eu des rapports sexuels avec deux Marocaines. Ces femmes ont transmis le virus aux militants avant que leur infection n’ait été révélée» a confié, sous le sceau de l’anonymat, un médecin syrien à ARA News. Les deux femmes se sont enfuies en Turquie «par peur d’être exécutées par Daech», a ajouté la même source.

La panique s’est évidemment emparée des rangs du groupe terroriste à Deir ez-Zor après la révélation des cas d’infection. Suite à quoi, le commandement de Daech a décidé de faire passer des tests du VIH à ses membres dans la région afin de prévenir une propagation de la maladie.
Selon un militant des droits civils d’Al-Mayadeen, le «commandement jihadiste a l’intention d’assigner des missions d’attaques suicides aux combattants testés positifs», rapporte ARA News.

Un cas similaire est survenu en juin dernier dans la ville de Shaddadi, où un combattant indonésien de Daech a transmis le Sida à son esclave sexuelle yézidie. Cette dernière a transmis la maladie à d’autres jihadistes, causant une grande panique dans les rangs du groupe à Shaddadi.

Avant d’être testé positif, l’Indonésien avait, déjà en mai, fait un don de sang dans un hôpital contrôlé par Daech. Cela a suscité les inquiétudes du groupe sur la possible contamination de dizaines d’autres militants. Lui, ainsi que le médecin saoudien qui a révélé l’information sur la propagation du Sida à Shaddadi, ont été exécutés en juin par le groupe radical, conclut ARA News.

 

 

 

Source:h24info

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *