Diffusion ce soir sur France 3 du reportage polémique « Roi du Maroc, le règne secret »

roi mohamed VI

roi mohamed VI

 

La diffusion prochaine par la chaine France 3 d’un reportage consacré au roi Mohammed VI continue de faire des vagues. Trois personnalités qui avaient participé l’année dernière à ce documentaire viennent de prendre leur distances avec les producteurs.

Dans un communiqué publié hier, Fouad Abdelmoumni, Najib Akesbi et Karim Tazi viennent de clarifier leur participation à ce documentaire réalisé en partie en février 2005 au Maroc.

« Au cours du mois de février 2015, nous avons été contactés par M. Jean-Louis Perez, journaliste, qui préparait un documentaire pour la chaîne de télévision France 3. M. Perez avait expliqué qu’il s’agissait d’une série de reportages sur les économies des trois pays du Maghreb, chacune étant naturellement traitée avec ses caractéristiques communes et particulières. », expliquent les trois protagonistes dans le communiqué, précisant que le journaliste souhaitait « apporter un éclairage sur le rôle des entreprises appartenant à la famille royale dans l’économie du pays . »

Le premier déplacement de l’équipe était consacré à des personnes ayant des points de vue critique sur le sujet, indique la communiqué et un deuxième déplacement était prévu au royaume mais l’équipe a été expulsée du Maroc par les autorités.

« Nous n’avons, depuis, guère eu de nouvelles du projet en question, jusqu’à ces derniers jours, lorsque nous avons appris dans la presse la programmation pour le 26 de ce mois de mai la diffusion d’un « documentaire consacré à la fortune et aux affaires économiques du Roi », expliquent les trois personnalités.

Ne « reniant » pas ce qui a été dit dans ce reportage, Abdelmoumni, Akesbi et Tazi expliquent que « l’intervention dans ce documentaire ne peut en aucune manière être interprétée comme une quelconque caution à l’angle éditorial de ce documentaire ni à une personne dont la probité s’est malheureusement révélée pour le moins douteuse. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *