DRAME – Elle met fin à ses jours à Kénitra en s’immolant par le feu pour protester contre « l’abus de pouvoir « (Vidéo)

Une vidéo sur YouTube continue à attirer l’attention des réseaux sociaux, depuis plusieurs jours. Et pour caus, elle montre une marchande ambulante  de gâteaux mettant fin à ses jours en s’immolant par le feu devant un bâtiment de l’administration de l’Interieur à Kénitra, en signe de protestation contre « l’abus de pouvoir. »

Ce grave incident rappelle à plusieurs égards le drame du marchand ambulant tunisien, Mohamed Bouazizi qui s’était immolé par le feu en décembre 2010.

Fatiha, la victime, a rendu  son dernier souffle lundi  à l’hôpital Ibn Rochd à Casablanca, suite à des brulures de 3éme degré, selon des sites locaux.

Ce drame s’est produit samedi dernier quand Fatiha s’est rendue devant le bureau du Caïd du 6ème arrondissement pour protester contre « le dérapage » de certains éléments des Forces Auxiliaires qui lui saisissent chaque fois sa marchandise.

Les gâteaux et le pain qu’elle vendait sur le marché était sa seule source de revenu et celle de sa petite famille.

Chargé de faire respecter la loi dans les espaces publiques, les Mokhaznis – qui comptent parfois des analphabètes – font de l’excès de zèle dans leur chasse quotidienne aux marchands ambulants.

La défunte a été enterrée mercredi à Kénitra après la prière d’Al Asr. Une marche funèbre a été organisée en signe de protestation contre l’injustice dont elle a été victime et certains personnes ont scandé des slogans faisant appel à l’aide du roi Mohammed VI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *