Un homme a succombé dimanche d’un coup de corne au coeur à Cuellar, au centre de l’Espagne

coup de corne espagne

coup de corne

Un homme est mort d’un coup de corne au cœur lors d’un lâcher de taureaux à Cuellar, au centre de l’Espagne. La saison est la plus meurtrière depuis 2000.

«La descente a été très rapide et dangereuse. Un des taureaux de combat a foncé sur une personne qui se trouvait au début du parcours urbain. Elle a été immédiatement entourée par les écuyers et les secours sont aussitôt intervenus», précise l’Association des Encierros de Cuellar dans un communiqué.

La victime, âgée d’une soixantaine d’années, est cependant décédée sur place dimanche matin. L’accident s’est produit à l’ouverture des festivités, au niveau de l’embudo, zone du parcours qui fait la transition entre la campagne et la ville.

«Nous rappelons (…) le danger encouru (par les participants) dans la zone de l’embudo, où il n’existe que des clôtures de délimitation et non de protection, une zone très fréquentée par les personnes âgées et les enfants», déplore l’association.

L’année la plus meurtrière depuis 2000

Les encierros de Cuellar (ville de 9 861 habitants à 120 km au nord de Madrid), font partie des plus anciens d’Espagne. Leur existence remonte au XIIIe siècle, et les festivités, déclarées d’intérêt touristique national, attirent quelques dizaines de milliers de spectateurs chaque année.

Douze personnes sont mortes sous les coups de cornes depuis le début de l’été en Espagne, ce qui fait de 2015 l’année la plus meurtrière depuis 2000. Après 2015, les années les plus sanglantes sont 2009 (huit victimes) et 2012 (huit victimes). En quinze ans, 74 personnes sont mortes au cours des fêtes taurines.

 

 

 

 

 

Source: l’essentiel

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *